[Corse-Matin] Des dispositifs pour entreprendre avec succès

[Corse-Matin] Des dispositifs pour entreprendre avec succès

Nombreux créateurs et repreneurs d’entreprises accueillis hier à l’hôtel consulaire lors des rencontres de l’entreprenariat organisées par la CCI, la chambre de métiers et l’Adec.

Le créateur d’entreprise n’est plus condamné à la solitude, il peut dorénavant s’appuyer sur de nombreux outils pour capitaliser ses chances de succès. Encore faut-il s’informer sur les dispositifs existants. Créateur ou repreneur, il est indispensable de préparer son projet, de l’anticiper sous tous les angles, car il ne suffit pas de se lancer, il faut aussi durer, passer les caps difficiles.

Les rencontres entreprenariat permettent précisément de mettre en présence, en un même lieu, les structures d’accompagnement et de conseil que sont les chambres consulaires, l’Adec – agence de développement économique de la Corse – et les outils dédiés au financement du projet de la plateforme Corse financement de la collectivité.

« Une mobilisation collective »

« Créer une entreprise, c’est prendre des risques bien sûr, mais avant tout, c’est décider, agir, anticiper, expliquait Catherine Moracchini, présidente de la commission Services aux entreprises de la CCI de Bastia et de la Haute-Corse, hier matin, lors de l’ouverture de cette journée d’information organisée en partenariat avec l’Adec, la chambre de métiers et de l’artisanat 2B et le soutien du Pôle Emploi.

« Cet événement matérialise notre mobilisation collective en faveur de l’emploi et de la création d’activités. Il faut se mobiliser collectivement, les initiatives ne peuvent réussir que si tous les acteurs en capacité de peser ,mettent en cohérence leurs dispositifs et leurs financements. »

La matinée a été consacrée à la présentation des différents dispositifs d’accompagnement : l’offre des organismes consulaires (CCI et CMA )pour aider à créer, reprendre ou développer une entreprise, dispositifs régionaux de la CTC mis en œuvre par l’Adec et outils financiers de la plateforme Corse financement de l’Adec (Adie, Capi, Cadec, Femu Qui).

Trouver un financement

« Le premier problème que rencontre un créateur c’est le financement, souligne Corinne Angeli, responsable du Service aux entreprises, à la CCI, nous sommes là pour aider le porteur de projet à s’y retrouver dans le panel des aides dont il peut bénéficier, pour l’orienter dans la recherche d’un bon partenaire, pour faire un business plan et un prévisionnel…

« Au-delà du financement,poursuit-elle, on se concentre sur toutes les problématiques liées au projet, étude d’implantation, évaluation de la concurrence, etc. Nous avons aussi un public de repreneurs, mais il est plus difficile de trouver des cédants, car de manière générale, ils se déclarent tardivement. »

Le deuxième volet de ces rencontres était consacré à des entretiens individuels avec les professionnels de la création d’entreprise pour approfondir chaque cas particulier.

HÉLÈNE ROMANI