[CORSE-MATIN] Eductour Elvy Tours : « Corsica inaspettata » ou la Corse autrement

[CORSE-MATIN] Eductour Elvy Tours : « Corsica inaspettata » ou la Corse autrement

« Inaspettatamente Corsica » ou « L’Isola della bellezza » est le titre en forme de slogan de la brochure éditée par Elvys Tours dans le but de promouvoir une Corse différente et différemment.

Des agents de voyage venus de Ligurie, du Lazio, du Piémont, de Lombardie et de Toscane ont, au côté de Fulvia Ottonello, responsable commerciale du tour operator, sillonné la Corse au gré de visites guidées, des vignobles aux hôtels réputés, des promenades en bateau aux plages incontournables, sans omettre le passage culture obligé, et les repas ciblés.

Pour Elvy Tours, la Corse n’est pas seulement une destination intéressante pour les joies de la mer mais aussi, par exemple, pour des promenades à moto sans perdre le moindre détail de la nature qui l’accompagne.

Sur la base de contacts et d’échanges, les équipes visitent chaque saison les structures existantes, afin d’instaurer un lien direct avec les hôteliers locaux et se targuent de connaître personnellement toutes les structures d’accueil, ce qui est la base d’une bonne réussite auprès de la clientèle.

Pas moins de 15 000 catalogues sont distribués dans 2 000 agences de voyages avec 93 établissements référencés.

La Corse vue par Fulvia Ottonello

Du côté de la CCI de la Haute-Corse, il s’agit de valoriser les atouts touristiques de la destination Corse, auprès de ce tour operator italien, et de promouvoir les séjours estivaux mais aussi les courts séjours lors de longues fins de semaine, en toute saison notamment en avant et après-saison.

Il y a du côté italien, des attentes fortes en matière de découvertes patrimoniales, historiques et culturelles. Une façon de développer l’arrière-saison loin du slogan « soleil et plage ».

La responsable commerciale du TO Elvy Tours fixe le cadre de la promotion de la destination Corsica : « Elvy Tours est un petit tour-opérateur, spécialiste du voyage sur mesure, il veut développer une autre approche, une autre vue de la Corse. L’année dernière, nous avons vraiment bien travaillé, mais cette année, les mauvaises conditions météo ont mis un coup d’arrêt à nos perspectives. À présent, nous devrions commencer à concrétiser. II est évident que la région la plus prisée par les Italiens reste le sud de la Corse, et en deuxième position la Balagne.

« En ce qui nous concerne, nous avons une bonne connaissance de la Corse et des Corses, j’aime la Corse et les Corses. Nous oeuvrons à réguler le flux touristique que nous promouvons sur toute I’île sans exception. La Corse, ce n’est pas que la mer, je ne le répéterais jamais assez Un saut de puce vous emmène de la neige à la plage et surtout il ne faut pas oublier la richesse que constituent les habitants de cette île. Les Corses façonnés par leur histoire méritent d’être plus connus et appréciés. »

« Ici, je me sens chez moi ! »

Une Corse hors saison qui, selon Fulvia Ottonello, mérite tout aussi d’être découverte : « Nous faisons, de notre côté, des efforts pour cette promotion en professant les grandes affinités qui nous rapprochent. Les Italiens ne disent-ils pas : »Ici, je me sens chez moi ! » Pour la saison à venir, nos craintes viennent du climat.

« Pour le reste, la proximité, les voies de communication, les spécialités culinaires, la mer, la culture, les divertissements sont autant d’atouts qui devraient augurer de la réussite pour la saison en cours. » Avec une destination privilégiée en Costa Verde.

JACQUES PAOLI