[CORSE-MATIN] « Shoppez » de nuit dès mercredi pour le lancement des soldes

[CORSE-MATIN] « Shoppez » de nuit dès mercredi pour le lancement des soldes

Pour la 14e année consécutive, les commerçants du centre-ville ouvriront les boutiques jusqu’à minuit le 10 juillet et chaque vendredi du mois dans le cadre de cette opération. L’occasion de renouveler la formule.

Le shopping de nuit est de retour pour le coup d’envoi des soldes. Ce mercredi 10 juillet et tous les vendredis du mois de juillet, les commerçants du centre-ville resteront ouverts jusqu’à minuit.

En présence de Patrick Sanguinetti, président de la commission commerce à la chambre de commerce et d’industrie de Haute-Corse (CCl2B), les associations de commerçants se sont dites « satisfaites » du renouvellement de l’opération, lors de la présentation de ce shopping version 2019.

Et cette 14e édition sera l’occasion de quelques changements. Une plus large place sera ainsi accordée à la chanson corse « avec des registres différents : du chant traditionnel mais aussi des créations contemporaines ». Le public pourra apprécier « jusqu’à quatorze animations par soirée ».

Mais contrairement à l’année précédente, la circulation ne sera plus interdite, de 20 heures à minuit, dans la rue César Campinchi, afin de fluidifier le trafic automobile. Seules les voies habituellement piétonnes le seront les soirs de shopping.

« L’apéritif » débutera avenue Émile Sari

Rue César Campinchi, les commerçants ne semblent pas avoir été prévenus de ce bouleversement. « Avec le bar à vin situé à côté, on voulait proposer une animation devant nos établissements et faire venir un DJ », explique Damien Palandri, gérant du magasin Icône. Un projet qui s’annonce compliqué à mettre en œuvre. Dans la rue, une autre commerçante est, elle aussi, surprise par la nouvelle : « L’année dernière, c’était déjà assez calme. On fermait à 23 heures au lieu de minuit Avec la non-piétonnisation, il risque d’y avoir moins de monde »

Enfin, dernière innovation : alors que les concerts auront lieu de 20 heures à 23 h 30 dans les rues du centre-ville, les spectacles prévus avenue Émile-Sari se dérouleront, eux, de 18 à 21 heures.

De quoi commencer « l’apéritif » pour Carole Petroni, présidente de l’association des commerçants de la rue. « L’avenue Émile Sari est assez excentrée et peinait à attirer le public lors des éditions précédentes. Avec ces nouveaux horaires, on espère éviter la période de flottement qu’on observait de 19 à 21 heures ces dernières années« , précise-t-elle.

Inciter le public à rester dans le centre-ville : un moyen également de favoriser les bars et restaurants bastiais. D’autant plus que la Communauté d’agglomération de Bastia (CAB) mettra en place un service gratuit de bus, de 20 heures à minuit, les soirs de shopping.

Mais du côté des commerçants, et surtout des franchises, l’impact des « nocturnes » est plutôt mesuré. Chez Pimkie, sur le boulevard Paoli, Marie Roig se souvient du « calme » de l’année dernière. Mais elle l’avoue, « c’est toujours mieux que de rester fermé« . Alors dans son magasin, comme dans beaucoup d’autres, les réductions ont déjà commencé.

Chez Undiz, de nombreux produits sont déjà proposés à moitié prix. Et les clients ne s’y trompent pas. « Les gens en profitent car toutes les tailles sont disponibles et les remises sont dejà importantes », affirme Johanna Ferraz. Et si les rabais sont aussi intéressants, c’est parce que les soldes ont débuté le 26 juin sur le Continent.

C’est ce qu’expliquent les magasins franchisés. « Dès mercredi, on sera obligé de s’aligner sur les prix du Continent où ce sera de la troisième démarque. Si les commerçants ne baissent pas les prix les clients préfèrent commander sur les sites Internet ».

* A Corte, Le shopping de nuit débutera mercredi 10 juillet et se poursuivra tous les vendredis du 12 juillet au 23 août.

LARA RINALDI