[CORSE-MATIN] Le bon profil au bon endroit pour les entreprises

[CORSE-MATIN] Le bon profil au bon endroit pour les entreprises

Depuis hier et jusqu’à cet après-midi, les réseaux sociaux se sont invités sur le campus formation de la CCI. Au programme, deux jours de formation à destination des entreprises qui veulent afficher leur meilleur profil.

Groupe, like, com, bouton, le jargon des réseaux sociaux n’est pas toujours clair pour le profane, et pourtant si évident pour le prodige. Ni à un extrême ni à l’autre, les entrepreneurs présents pendant ces deux jours au campus formation de Borgu ont tous saisi le caractère désormais indispensable de ces moyens de communication numérique.

L’amphithéâtre était comble pour écouter les intervenants. Cette nouvelle agora a des airs d’eldorado pour les commerçants et autres prestataires de services, mais attention aux erreurs, qui peuvent s’avérer contre productives. Petit tour d’horizon de ce qu’il vaut mieux faire ou ne surtout pas faire, pour une utilisation efficace de Facebook et Instagram.

DÉFINIR UNE STRATÉGIE DE CONTENU : La première étape consiste à donner une identité à sa page/profil. Sur Facebook comme sur Instagram, il est important d’être cohérent. II convient de déterminer son positionnement (haut de gamme, low cost…), sa cible (âge, sexe, localisation, CSP), sa tonalité (humoristique ou sérieux). L’important est de s’y tenir une fois que l’on a fait son choix. Celui-ci doit aussi être cohérent avec le produit ou service. Pour un produit haut de gamme, le consommateur s’attend en général à une tonalité sérieuse et une image sobre, alors qu’une boutique pour enfants pourra adopter des visuels plus colorés et une tonalité plus légère.

ALIMENTER SA PAGE /SON PROFIL : Il ne suffit pas d’être présent sur les réseaux sociaux, il faut aussi les alimenter en contenu régulièrement, mais pas trop souvent. Là aussi, il faut que ce soit pertinent. La fréquence peut augmenter en fonction de l’actualité de l’entreprise, comme la saisonnalité. Pour fidéliser son audience, il est important d’instaurer une routine. Certains décideront de mettre en avant un produit chaque lundi, un restaurateur pourra annoncer le menu de la semaine, ou un prestataire de services pourra mettre en avant ses services ou réalisations en cours.

MULTIPLIER LES INTERACTIONS : Une fois le contenu posté, il faut encourager les interactions. En posant des questions, par exemple, ou en faisant des sondages. Cet outil peut être intégré aux « stories », contenu photo ou vidéo qui disparaît au bout de 24 h. Ces dernières sont idéales pour diffuser une information limitée dans le temps, comme un plat du jour dans un restaurant. II est tout aussi important de répondre aux commentaires. Si une publication génère des interactions, il faut l’entretenir et non la laisser retomber.

CRÉER UN LIEN PRIVILÉGIÉ : L’application Messenger permet de créer un lien plus personnel avec le client. Celui-ci peut à tout moment demander un renseignement, ou effectuer une réservation, le tout de manière plus simple que s’il devait appeler ou se déplacer. Permettre un échange privé fait passer au stade supérieur en termes de considération.

UTILISER LES BONS OUTILS : Les pages et profils professionnels proposent une gamme d’outils spécifiques, qui, utilisés à bon escient, permettront de développer la notoriété et la clientèle de l’entreprise. Les événements Facebook sont un bon moyen de se faire connaître et d’augmenter le nombre de personnes qui y assisteront Les boutons d’appels à l’action sont aussi un important facilitateur d’interaction, comme le bouton « Appeler ». Il s’agit néanmoins de choisir la fonctionnalité appropriée. Ces outils sont gratuits et peuvent donc être utilisés à l’envi, mais toujours avec parcimonie.

BOOSTER SES PUBLICATIONS : L’outil de sponsoring est très complet et permet un ciblage précis (âge, localisation…). À partir de 2 euros par jour, il est possible d’obtenir des retombées significatives. Le retour sur investissement est donc rapide et important pour peu que la stratégie soit bonne.

ÉVITER LA SURCHARGE : S’il faut alimenter les réseaux sociaux attention à ne pas devenir indigeste. Trop de publications diluent le message et trop d’informations tuent l’information. Rester précis et surtout, éviter la surcharge : trop de texte, trop d’émojis, trop d’informations dans un seul post ou story. Penser au mode de visualisation par l’audience. Par exemple, une vidéo doit pouvoir être comprise avec ou sans son, sans pour autant contenir trop de textes.

FACEBOOK OU INSTAGRAM ? : Les deux réseaux sont complémentaires. Le public d’Instagram est toutefois un peu plus jeune. 18 ans et +, contre 25 ans et + pour Facebook. Le plus important étant de rester cohérent.

Pour aller plus loin

Les TIC – Technologies de l’information et communication – sont un service dédié à la CCI. Les entreprises qui le souhaitent peuvent obtenir des conseils à tout moment, tant sur leur stratégie digitale que sur les formations disponibles. Chaque mois, le service TIC organise des ateliers thématiques dédiés à la stratégie digitale. En janvier, ce sera le référencement sur Google qui sera abordé à l’Hôtel consulaire. L’ensemble des ateliers et services proposés sont gratuits. Contact : tic@ccihc.fr

ISABELLE LANCON-PAOLI