Mare di Agrumi

Valoriser les acteurs de la filière agrume

Mare di Agrumi est un projet d’une durée de deux ans qui a débuté le 15 février 2017, financé par le Programme Italie-France Maritime 2017-2020 et qui vise à augmenter la compétitivité de très petites entreprises (TPE), petites et moyennes entreprises (PME) dans la zone transfrontalière reliées au secteur agricole, agroalimentaire ainsi que du tourisme « vert ». Le fil rouge distinctif est la valorisation d’un produit de qualité et multifonctionnel commune à tous les territoires: les agrumes. La richesse de la biodiversité des agrumes de la haute Méditerranée se réalise par la présence d’un tissu économique vif qui a créé, dans le temps, un « panorama agraire » de grand charme ainsi qu’attractif pour le tourisme.

Cependant, les dimensions du tissu des entreprises composées de TPE et PME ont limité l’affirmation sur le marché et aujourd’hui les ambitions touristiques sont de caractère saisonnier. Le défi que le projet Mare di Agrumi affronte est de co-créer une offre originale de produits et services innovants et communs reliés au thème des agrumes, capable de se différencier d’autres stratégies territoriales concurrentes.

Ces objectifs seront atteints suivant une double modalité :

1) à travers la filière des biotechnologies vertes, des innovations seront apportées dans les processus de productions, de transformation et de gestions des écarts des entreprises agrumicoles. Des stratégies d’agrégations et de commercialisation communes seront activées afin de privilégier la durabilité économique des activités agricoles si importantes pour l’attractivité commerciale des territoires ;

2) l’offre touristique de la zone transfrontalière sera élargie grâce à un nouveau tourisme vert et intégrée au contexte socio-économique des territoires.

L’approche du projet est innovante car elle focalise l’attention sur l’économie des territoires, accentue l’attention sur les problèmes de l’environnement en relation avec les activités productives – notamment le problème de la transformation des écarts en ressources, dynamise le dialogue entre les Organismes publics, le monde scientifique, les entreprises et les citoyens pour la création d’une nouvelle marque touristique à travers l’approche « Citizen Science » et la réalisation de « Living Lab » transfrontaliers.

Les partenaires du projet

Sur ce projet, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bastia et de la Haute-Corse travaille avec :

  • Comune di Savona (Italie)
  • Comune di Siniscola (Italie)
  • Provincial di Livorno (Italie)
  • Centro di Sperimentazione Ed Assistenza Agricola (Italie)
  • Institut National de la Recherche Agronomique (France)
  • Universita di Pisa (Italie)

Le projet a une dotation financière totale de 1.334.572,25 euros, dont 1.134.386,41 euros provenant du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER).

Contact

Thomas-Osmin GAUDIN

  • export@ccihc.fr