[Corse-Matin] Avance remboursable de trésorerie un nouveau dispositif pour les TPE

[Corse-Matin] Avance remboursable de trésorerie un nouveau dispositif pour les TPE

Les organismes consulaires de Haute-Corse ont convié les chefs d’entreprise balanins à une réunion, lundi matin, dans les bureaux de l’antenne de la chambre de commerce et d’industrie de l’Isula. L’objectif, prévenir des difficultés financières ou y remédier grâce à un nouveau dispositif : l’avance remboursable de trésorerie.

« Il s’agit d’un prêt à taux zéro destiné aux entreprises de plus de trois ans et de moins de onze salariés, explique Corinne Angeli, la responsable des services aux entreprises à la CCI 2B. Cette avance de trésorerie destinée aux PME peut aller de 5 000 € à 40 000 € selon le diagnostic de l’entreprise et les difficultés rencontrées par son chef. »

Autour de la table, des représentants de la CCI 2B, de la chambre des métiers et de l’artisanat, de l’Adec et de la Cadec (Caisse de développement économique de la Corse, ndlr). En face, une douzaine d’entrepreneurs venue pour assister à la présentation de cette nouvelle aide, mise en place après la visite en Corse du ministre de l’Économie, Bruno Le Maire.

Après ces échanges, les chefs d’entreprise ont eu la possibilité de faire un point de situation de façon confidentielle et gratuite. Le mot d’ordre, agir rapidement avant que ces difficultés financières ne soient irrémédiables.

« Nous apportons notre aide lors de problèmes conjoncturels, c’est-à-dire passagers, détaille Stéphane Poli, chargé d’affaires à la Cadec. Chez nous, ces difficultés sont souvent liées à la saisonnalité. C’est notamment le cas dans la restauration lorsque l’établissement cesse son activité en hiver. »

L’avance remboursable de trésorerie n’est qu’un des dispositifs d’aide aux entreprises proposé par la Cadec. De nombreuses autres modalités de prêts, d’avance ou encore de crédit-bail immobilier restent accessibles aux entreprises.

J.-F.P.