[CORSE-MATIN] CCI Formation Corsica lance son incubateur d’entreprises

[CORSE-MATIN] CCI Formation Corsica lance son incubateur d’entreprises

Le projet « Business Nursery » porté par la Kedge Business School et le centre de formation CCI Corsica devrait être effectif dès septembre. Au programme, un accompagnement personnalisé sur place et à distance pour tous ceux qui souhaitent créer leur entreprise en Corse.

A l’occasion hier des « Rendez-vous de l’entrepreneuriat » organisés par la CCI de Corse en partenariat avec Interreg Marittimo – projet Success, la Kedge Business School de Bastia du campus CCI Formation Corsica a présenté son nouveau projet : l’incubateur « Business Nursery ».

Objectif ? Aider les jeunes entrepreneurs insulaires à monter leur propre entreprise.

En préparation depuis maintenant cinq ans, le projet devrait voir le jour dès la rentrée prochaine, en septembre 2021. « L’initiative apparaît d’abord comme une suite logique pour une partie de nos étudiants, mais la formation reste ouverte à tous. Le but du programme est d’accompagner n’importe quelle personne qui souhaite se lancer dans l’entrepreneuriat sur l’île », déclare Pascal Agostini, directeur de l’établissement.

« Faire en six mois ce qui est normalement fait en deux ans »

En réalité, il faut distinguer deux formations. La première, le « pré-incubateur », sur une période de trois mois environ. Celle-ci arrive évidemment au tout début du processus. « On intègre ce genre de programme lorsque l’on sait qu’on a envie d’entreprendre, mais qu’on ne sait pas forcément quoi faire ou lorsque notre idée d’entreprise n’est pas vraiment aboutie », explique Feyrouz Tripotin, responsable des programmes d’incubation et d’accélération à Kedge Business School.

L’incubateur accueille, après une sélection, des personnes ayant déjà conscience de la réalité du marché dans lequel elles souhaitent se lancer. « À cette étape, on trouve des gens qui disposent d’informations solides, d’une idée bien construite et réaliste », ajoute-t-elle.

Les participants pourront ainsi développer leur projet durant environ un semestre, aidés par les conseils des professionnels du secteur. En l’occurrence à Bastia, les « experts » présents sur le campus seront là pour orienter les personnes au niveau local et un accompagnement numérique à distance sera proposé par Kedge Business School à l’échelle nationale.

Les protagonistes du projet mettent également en avant une « accélération significative » des résultats. « II faut voir l’incubateur comme une sorte de conciergerie. Lorsque l’on a une demande à formuler, peu importe le domaine ; dans 98 % des cas, l’un des experts de la Kedge Business School pourra y répondre », affirme Julien Dupont, start-up program manager. C’est la force d’une école qui compte plusieurs dizaines de milliers de diplômés, nous sommes présents dans tous les secteurs et notre réseau s’étend à l’international. L’incubateur permettra de faire en six mois ce qui est normalement fait en deux ans sans accompagnement ».

Valoriser le territoire et élargir son réseau

Pour le directeur du centre CCI Formation Corsica, le réseau représente la réelle valeur ajoutée du projet : « En Corse, nous serons les seuls à proposer un réseau aussi large et aussi fourni grâce à la Kedge Business School. Notre objectif n’est cependant pas de promouvoir l’idée d’une startup nation ou autre. Nous voulons simplement que les jeunes entrepreneurs puissent se développer, grandir et réaliser leurs projets de vie ici en Corse. Tout ça grâce au réseau Kedge mais aussi à un accompagnement professionnel, administratif et psychologique adapté au marché local ».

Dans le même temps, les défenseurs du projet expliquent la mise en place d’un cercle vertueux, inhérent au bon fonctionnement de la Business Nursery. « En permettant l’innovation et l’entrepreneuriat sur l’île, nous créons une dynamique attractive qui va pousser au développement économique et donc favoriser la création de nouveaux emplois », conclut Feyrouz Tripotin.

Des appels à candidature seront effectués à travers divers organismes partenaires du centre CCI Formation Corsica. L’objectif serait d’accompagner une dizaine de candidats chaque année.

MARIE STOUVENOT